jean-vincent placé : Notre dernière actualité

Tous sur l'actualité politique Site d'informations et d'actualités Politique , Economie , Affaires , Société , Culture

Jean-Vincent Placé : l’environnement comme ligne directrice

Jean-Vincent Placé : l’environnement comme ligne directrice

Jean-Vincent Placé-environnement

Lors de son mandat de sénateur de l’Essonne, Jean-Vincent Placé président du groupe des Verts puis du groupe UDE (Union des démocrates et des écologistes) a largement défendu,au-delà du programme de son parti, l’environnement comme autant de piqûres de rappel en faveur de l’écologie.Extraits.

« Assumées, objectives, directes », telles peuvent être les qualificatifs accolés aux différentes questions posées lors de son mandat par le sénateur Jean-Vincent Placé selon l’un de ses collègues de la Haute-Assemblée.

Dans une question posée à Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du gouvernement, Jean-Vincent Placé a indiqué son inquiétude concernant la consommation trop importante par les français de « viande rouge » et de « viande transformée » (plusieurs études ayant démontré le caractère nocif en cas de surconsommation).

Celui qui deviendra ministre en 2016 s’est notamment basé sur les résultats d’une enquête menée en 2015 par le Centre international de recherche contre le cancer (CIRC).

Jean-Vincent Placé a indiqué que la consommation excessive de ces viandes pouvait causer le développement de plusieurs types de maladie comme le cancer colorectal, mais également les cancers du pancréas et de la prostate.

Le sénateur Jean-Vincent Placé

Le Sénateur s’est ensuite interrogé plus largement sur les intentions du gouvernement en matière de sensibilisation du public sur la qualité des produits alimentaires et des effets de leur production sur l’environnement.

En s’adressant au ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, Jean-Vincent Placé a insisté sur le sujet de la protection des océans, menacés par la surexploitation des ressources halieutiques et le réchauffement climatique.

Il a notamment souligné que l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) estimait que plusieurs espèces de poissons, comme le thon et le cabillaud, étaient en voie d’extinction.

Jean-Vincent Placé s’est ainsi clairement interrogé sur les mesures que le gouvernement allait prendre pour appuyer l’engagement de la France en matière de protection des océans.

Jean-Vincent Placé-l'environnement

L’élu« écolo »s’est également intéressé aux animaux domestiques il s’est notamment inquiété de la nouvelle mode des « cafés à chats », phénomène apparu récemment en Europe et en France, des risques sanitaires inhérents et du bien être quotidien des animaux. 

Environnement écologique J.V.P

Océans, santé publique, condition animale mais également climat, environnement, énergie, le sénateur Placé a couvert par ses interventions l’ensemble des principales thématiques environnementales et alerté les médias et les différents gouvernements sur les risques que l’Homme faisait courir à la planète.

Le stratège politique est également un homme de dossiers et de convictions. Espérons qu’il aura été suffisamment entendu… même si le doute est permis au regard de la gestion actuelle de ses sujets par le gouvernement.

Les commentaires sont fermés.